+90 312 815 56 07 info@isimek.com.tr

Chaudières à combustible hybride

Ce sont des chaudières qui peuvent fonctionner avec toutes sortes de combustible solide biomasse et également liquide et gazeux.

Ces chaudières sont utilisées pour la production de vapeur, d'eau surchauffée, de fluide thermique.

Chaudière à vapeur à Stoker alimentée par copeaux

1- Élévateur à chaînes: Permet de transporter horizontalement et verticalement les copeaux en poudre.

2- Silo de copeaux: Les copeaux en poudre sont stockés ici et alimentent la chaudière. Il est constitué d’un mélangeur, d'un sas et d'un commutateur de niveau. Il est fabriqué dans des volumes de 1-9 m³.

3- Vis d'alimentation: Les copeaux tombés du sas sur la vis sont transportés sur la grille de la chaudière de façon contrôlée.

4- Brûleur: En connectant un brûleur qui peut utiliser le gaz naturel et le mazout, il est possible de l'utiliser à la fois pour les combustibles solides, liquides et gazeux.

5- Chaudière à vapeur: Ces chaudières possèdent un haut rendement (~%92) et sont conçues à triple parcours. Elles sont produites avec une pression d'exploitation de 3-12 bars, entre les plages de capacités de 1.000 kg/h (750kw) et 6.000 kg/h (4600 kw). Dans la production de la chaudière une tôle de qualité P235 GH et P355 GH et un tuyau de P235 GH sont utilisés.

6- Pot: Le réservoir de combustible est équipé de grilles en fonte à section spéciale et de buse d’air. A l'aide du ventilateur d'air de combustion, l'air comprimé est envoyé à travers les canaux dans le réservoir de combustible et avec l'effet de pression, en sortant des buses des grilles en fonte, assure une combustion efficace en pulvérisant les copeaux.

7- Brique réfractaire: Le dessus de la grille et de la chambre de combustion sont recouvertes d'un matériel réfractaire résistant à haute température. La chambre de combustion facilite le brûlage de toutes sortes de copeaux en gardant la température au niveau désiré (800~950°C) et maintien les émissions des gaz de combustion en dessous du seuil.

8- CELLULE DE COMBUSTION (FOYER AVANT): En reliant le foyer avant ayant une construction à tube d'eau avec la chaudière la circulation d'eau est assurée. La tôle du foyer avant est faite de matériel P355GH, les tubes sont faits en acier étiré P235GH; les isolants sont fabriqués à partir de la laine de roche de 90 kg/cm³ et de céramique résistantes à une chaleur de 1200°C; le revêtement supérieur de l'isolation est couvert de tôle en acier galvanisé de 1mm d'épaisseur. Afin que les surfaces en métal ne se déforment tels que le couvercle du foyer avant, elles sont isolées avec des matériaux spéciaux réfractaires résistant au feu.

9- Canal de dérivation: Le gaz de combustion est transféré par ce canal vers la cheminée lors de l'entretien du collecteur de poussière, du réchauffeur d'air ou de l’aspirateur de cheminée. Cette opération est faite par l'intermédiaire d'une vanne motorisée située sur le canal de dérivation.

10- Collecteur de poussière: Conçu pour retenir les déchets solides tels que les cendres, les poussières provenant de la chaudière, il est composé de plusieurs cyclones. 80-90 % des particules solides sont retenues ici. A l'aide du seau à roulette les poussières sont transportées facilement.

11- Réchauffeur d'air: L'air est chauffé en utilisant la chaleur du gaz de combustion. Avec cette méthode l'augmentation du rendement total est assurée en proportion de 2-4%. L'air chauffé peut être utilisé soit pour l'air de combustion soit pour chauffer l’environnement.

12- Aspirateur de cheminée: Pour une exploitation confortable la chambre de combustion est maintenue à une pression négative. Ceci est assuré par l'aspirateur de cheminée résistant à une température élevée, à courroie trapézoïdale et les équilibrages statiques et dynamiques sont assurés.

13- Cheminées: Elles sont fabriquées en tôle inoxydable selon la demande de qualité S235 GH ou bien A1S1 316. Elles sont auto-portantes et ne nécessitent aucun raccordement à un bâtiment ou autre.